L’art de zapper

Hey! Comment ça va? Aujourd’hui, rendons humblement hommage à l’ancêtre tétraplégique d’internet. Cet autel primitif voué à d’anciens Dieux qui illumine encore de sa surnaturelle lumière bleue de nombreux foyers.

D’aucuns nomment ce chef d’œuvre d’invention humaine « une abomination« . Tout ça parce que la TV est un média (du) passif – c’est à dire que passer du temps devant vous transforme les neurones en mini Jabba le Hutt passés au micro onde – , gavé à ras bord de propagande, sport de prolos. Étonnamment, malgré le nombre de grands esprits qui jureraient leurs chips ne pas du tout mater la téloche, elle n’a jamais été aussi rentable et le temps passé devant gratte encore son plafond historique. De même pour la radio, dinosaure s’il en est. C’est vous dire l’inertie.

OK, j’arrête de défendre l’ornithorynque blessé: la télévision a peur. Parce que tout ce qu’elle raconte était déjà sur internet 5 jours avant, puis d’ailleurs les simpsons l’ont déja fait. Le strip tease (si vous cliquez là en attendant un strip tease, préparez des compresses pour vos yeux et le 15 sur votre portable) de plus en plus flagrant des grandes chaînes envers les derniers fidèles, à savoir les vieux, public captif, ne fait qu’accélérer l’exode des jeunes.

Allons, ne désespérons pas de tous les vieux, y en a des bien

Allons, ne désespérons pas de tous les vieux, y en a des bien

Donc… La télévision c’est comme les lions ou les pandas: faites votre safari maintenant, parce qu’ensuite il sera trop tard. Mais attention. Intelligemment.

Parce qu’il faut bien un prétexte.

Non mais sérieux. La TV, c’est comme votre famille ou vos vieux potes. Vous avez vécu avec depuis toujours, et désormais vous vous en éloignez insensiblement. Chaque chaîne a sa personnalité, son histoire, ses secrets de famille inavouables. Y a un petit cœur qui bat sous cet amas de pixels. Alors il est temps de se souvenir, entre deux vidéos de chats, de ces petites bêtes touchantes que sont les chaînes de télévision.

Préambule

Je dis « organiser et comprendre son safari » c’est histoire de. Faites le poirier si c’est plus confortable, mais l’idéal, même sans allumer le monstre, est de lire cet article soigneusement avachi dans un canapé en mangeant de la merde. Afin de bien ressentir l’ambiance. Voilà pour l’organisation.

Le volet compréhension maintenant. Notez que si le nombre de chaînes est important, le nombre de propriétaires est restreint. D’ailleurs le monde est petit, toutes les principales chaînes privées ont des liens conséquents (et souvent personnels) avec Nicolas Sarkozy, souvenez vous en en 2017.

Bouygues, « meilleur ami », témoin de mariage, parrain d’un des gosses; Bolloré, ami et prêteur de yacht; Paul Desmarais, ami bénéficiaire de plusieurs pistons; Lagardère, « frère » autoproclamé; Alain Weill, ami UMP,… Les détails ici, car comme expliqué dans un autre article savoir ce que l’on consomme comme informations est un acte simple et toujours très instructif.

Ouais. Stop. Tu as raison, 17 affaires judiciaires au cul c'est déjà bien assez, on va pas se mettre à compter les conflits d'intérêts

Ouais. Stop. Tu as raison, 17 affaires judiciaires au cul c’est déjà bien assez, on va pas se mettre à compter les conflits d’intérêts

NOTE: Toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant existé est purement fortuite. Globalement.

TF1 (groupe Bouygues)

« Passons sans plus attendre à un sujet extrêmement important… »

Le symbole. Spécialisée dans le massage des neurones, TF1 ne propose que du contenu inoffensif. D’ailleurs depuis que la concurrence s’est accrue, TF1 s’est découvert une philosophie Taoïste et ne propose plus de contenu du tout. C’est dans cet enclos que se cache en plein jour la bête du 13h.

TF1 est cependant un symbole du passé pré-TNT. Du capitalisme à la papa. Il existe désormais de nouvelles manières, plus insidieuses, de… Comment disait Patrick le Lay, déjà?

Ce que nous vendons à Coca Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible

TF1 c’est les gens. Vous les croisez partout et tombez sur eux par défaut. Dans votre tête ils habitent un pavillon anonyme et ils votent à droite. Les gens ont toujours des opinions bidons sur l’actualité et préféreront parler de la météo, ou s’encanailler avec des faits divers. Ils ont des gouts basiques, prévisibles, et rient de vannes franchouillardes éculées et sans danger.

France 2 (team gouvernement, selon les arrivages)

L’antagoniste historique. La maman du PAF (paysage audiovisuel français). Là où TF1 est creux, France 2 est concave. Parce que la nuance est exactement celle ci: le contenu est rigoureusement le même sauf que c’est de la télé publique et qu’il faut donc un aspect plus culturel, avec des mots un rien plus pouet-pouet.

France 2 c’est les gens. Vous les croisez partout et tombez sur eux par défaut. Dans votre tête ils habitent un appartement anonyme et ils votent à gauche. Les gens ont toujours des opinions bidons sur l’actualité et préféreront parler de leur métier de fonctionnaire, ou s’encanailler en partageant la dernière astuce de consommation du moment. Ils ont des gouts basiques et prévisibles et écoutent de l’avariété française consensuelle.

France 3 (team gouvernement, selon les arrivages)

Celle qui se charge des basses œuvres indignes de France 2. Du style causer de votre patelin provincial avec un petit reportage en langue locale.

C'est également là que sont entreposés les prototypes top secrets et les mutations honteuses

C’est également là que sont entreposés les prototypes top secrets et les mutations honteuses

Comment personnifier cette chose? France 3, c’est la mamie rurale de France 2. Il vous arrive par erreur de tomber sur elle, heureusement elle est absorbée par « question pour un champion » et ne vous a pas remarqué. L’actualité est pour elle une affaire limitée au village, « plus belle la vie » se chargeant de la tenir au courant de la vie et des us dans le reste du monde.

Canal+ (Bolloré)

Une bien triste affaire. La chaîne des riches existe et elle n’est même pas en première place sur la télécommande.C’est un résumé en soi de la dichotomie de Canal+.

Dichotomie ça veut dire que c’est la même chaîne qui se veut « rebelle » et « impertinente » – et réussit, j’pense à Groland par exemple – qui est numéro un chez les CSP+ en défendant et personnalisant ce qu’on entend parfois nommé « le système ». Tiraillé depuis toujours entre ce besoin de créer l’événement hype et la pression conservatrice des actionnaires, l’esprit canal n’en finit pas de mourir. Au départ c’est amusant comme un film de zombies, puis à un moment ça commence à vraiment puer.

Un exemple au hasard pour observer ce processus en accéléré: le petit journal. Partie du sommet de la nouveauté journalistique, impertinente, drôle et intéressante, la bestiole donnait dans le fact checking et la dénonciation des manipulations médiatiques. Désormais C’EST une manipulation médiatique: le temps consacré au people a doublé voir triplé, et le fact checking se limite à compiler 9 fois la même phrase pour espérer obtenir du comique de répétition. Ou rire du nom de famille des membres de l’assemblée nationale.

C’est bon, à la quinzième fois on a compris qu’un mec se nommait « Poisson » chez nos députés, merci. Ah fallait rire. Ah.

« Internet. Chut. Cesse de te moquer de ton ancêtre c’est mesquin »

Canal+, c’est votre oncle sociable et marrant qui anime si bien les repas de famille. Il a pris du bide et de la cirrhose à trop mater de sport le dimanche, ainsi c’est avec stupéfaction que vous avez un jour découvert que dans sa jeunesse il ressemblait vaguement à Delon – ou Michel Vaillant? – et emballait de ouf au macumba. Depuis peu il a enfin cessé de s’agripper à toute idée d’être dans le vent, mais refuse de l’admettre. Niveau sport, il trouve désormais qu’il y a trop d’arabes sur le marché.

France 5 (team gouvernement, selon les arrivages)

Je ne dirai que ceci: NON, « c dans l’air » n’est pas une émission intellectuelle. C’est la fange de la pensée et 140% de leurs experts ont un CV bidonné ou au minimum rempli d’infos marrantes. Du style: « l’expert en géopolitique » ancien militaire passé chez Thalès. « L’économiste »… non quand on bosse dans une banque ça se nomme banquier, petit, merde quoi.

Est il bien pertinent d’ajouter qu’entre le vague, le prémâché et la langue de bois ils ne causent de toute façon de pas grand chose.

Il faudra bien que chacun fasse des efforts dans l’austérité. C’est un fait

Le hit du top 40 depuis des années. Vous avez remarqué, c’est toujours drôle comment une connerie répétée 1 000 fois devient un fait.

Disponible partout, à toute heure: radio, télé, journaux…

« Oui mais céki alors France 5 ? ». Voyons. Qui c’est qui radote, à part les éditorialistes..?

La tata. Celle avec les chats. Elle adore les animaux, a arrêté des études de socio mais en cause toujours vaguement – et n’importe comment – par ci par là. Elle aime les enfants mais ce n’est pas réciproque.

M6 (RTL group) : la chaîne téléachat en continu

Là où TF1 incarne le capitalisme à l’ancienne, façon char d’assaut, M6 représente la forme moderne de guérilla marketing. Fini la distinction claire entre programme et publicités, ça c’est la guerre ancienne version. Tout comme Disneyland ou Star Wars (l’un a acheté l’autre, comme c’est révélateur) ne sont que des ambiances calculées, destinées à vendre des produits dérivés, M6 n’est qu’un décor destiné à remplir votre domicile à ras bord de merdes.

La plage « téléachat » de la chaîne a jetée ses tentacules sur tout le reste.

  • Les informations durent exactement 90 secondes, le reste étant consacré à ce concept fascinant: l’infomercial. Soit un reportage à l’allure sérieuse, mais qui ne manquera pas de citer plusieures fois le nom du produit, préciser son prix, et s’exclamer que de plus en plus de français le font. Comme si vôtre magazine préféré ne contenait que de la publicité… Wait. Eux aussi font ça pour vivre.
  • Si vous avez eu une seule fois l’envie d’acheter un produit présenté dans « Déco », « Recherche appartement ou maison », ça devrait vous mettre la puce à l’oreille, quand même. Savez, ces produits dont on vous précise à tous hasard le prix d’achat voir le revendeur. Comme dans… Une pub.
  • Bordel: le concept même dans « Les reines du shopping » est de vous présenter des fringues, leur prix, et les faire essayer à des potiches sur fond de musique criarde. Il faut quoi pour que le public saisisse qu’il se fait saccager le cerveau? Que Christina Cordula présente aussi le téléshopping du matin?

Parlons technique. Vous pouvez faire le test: la durée des plans, l’ambiance, et le nombre de musiques pop à la minute dans une émission d’M6 sont calibrés sur celui d’une minute de pause publicitaire classique. Les mecs ne se cachent même plus: vous matez une pub criarde façon Fébreze ou Dash de 90 minutes, le seul truc qui change étant qu’ils ont nommé ça « émission ».

D’ailleurs les musiques aussi sont à vendre, et bien entendu il y a des « émissions » pour ça aussi, M6 faisant partie d’un conglomérat comportant des maisons de disque. Hell, même le décor, les vêtements, les objets, présents dans les clips de W9 sont à vendre.

Un second test? Essayez seulement de faire quelque chose avec votre cerveau pendant qu’M6 diffuse dans la pièce: ce sera rigoureusement impossible, tout est calculé, jusqu’aux variations d’intensité sonores – comme dans… non? si. Les pubs – pour vous émincer le crâne.

M6 est un vendeur de bazar: vous y allez en suivant un prétexte de découverte culturelle, ça gueule de partout, et vous lui achèterez nécessairement une bricole ou deux

M6 est un vendeur de bazar: vous y allez en suivant un prétexte quelconque de relaxation touristique, ça gueule de partout, et vous lui achèterez nécessairement une bricole ou deux.

Ou bien: M6 est typiquement une cousine à vous. Celle qui a un rire particulierement perçant, adore parler d’objets de consommation, de ses courses à ses fringues en passant par sa nouvelle terasse en pvc. Elle ne suit pas les grands sujets. D’ailleurs elle n’a surement jamais voté. Elle est très famille et a fondé la sienne sans attendre. A un moment elle s’est lancé dans la vente à domicile façon soirée tupperware entre filles.

Arte (Team gouvernement, deux pays, selon arrivages)

Arte, où l’épine dans le gras de l’orteil quand vous voulez faire votre élitiste qu vit sans télé. Eh ouais, le monde est nuancé, il existe un bout de télévision consacré à des trucs intéressants. Maintenant si c’est pour se plaindre que la TV abrutit le public ET qu’Arte est élitiste, on ne peut vraiment plus rien pour vous.

La seule chaîne gardant encore une longueur d'avance en matière de

La seule chaîne gardant encore une longueur d’avance en matière de « what the fuck » face à internet

Arte c’est cette nana des beaux arts avec un accent étranger – elle vient d’une famille franco allemande – qui s’interdit de mater un film sans connaitre le nom du réalisateur et écoute radio nova pour les jingles. Je refuse catégoriquement de taper sur elle, parce que franchement au milieu du reste elle est sexy et on peut discuter de choses profondes surtout la nuit. Elle est la preuve qu’il existe des gens intéressants, chose dont on peut parfois douter. Elle aussi a des doutes là dessus, son côté déprimé. Ses parents divorcés lui payent ses études et probablement sa drogue, donc elle évite de les fâcher et se montre singulièrement atlantiste tendance thalassocratique dans ses vues politiques. C’est ce genre de mots compliqués qui la rend infréquentable pour beaucoup.

D8 (Bolloré)

On rentre dans le monde des collègues (camarades de classe, pour les sans-rides du public). Ça, c’est le pitre de la bande. Il est marrant mais très con. Mais marrant. Dans quelques années il sera trop honteux à côtoyer mais on s’en souviendra avec des souvenirs de cuites sympathiques. Le successeur de canal+, il se présente comme tel en tout cas. Allez savoir.

« Tu te souviens cette soirée où on avait pris un selfie avec Rihanna? » True story

W9 (RTL Group)

Elle est un peu hystérique, fofolle. Fana de culture pop genre les Simpson, mais plus récemment elle s’est découvert une passion pour la cuisine. Malheureusement son amour pour les daubes pardon les hits, lui, demeure. Quand on la regarde en inclinant la tête c’est M6 qu’on voit.

NT1 (Bouygues)

NT1 c’est… Attendez. Vous vous souvenez de Sylvain Müller, le comptable, dans Caméra Café?

NRJ12 (NRJ group)

Un type branchouille dans le sens trop peu cultivé pour devenir un hipster. Sa culture cinématographique reste, bizarrement, potable et vous êtes jaloux de ses vacances à Ibiza. Cependant il faut vraiment arrêter de porter cette casquette avec ce marcel fluo sérieux.

France 4 (team gouvernement, selon les arrivages)

Malgré sa famille de fonctionnaire gauchiste, il prétend adopter à sa sauce le style de ses potes D8, W9 et Nrj12. Mais regarde doctor who en cachette. On ne se refait pas.

Gulli (Lagardère, mais ça n’a pas une haute importance politique ici, faut pas abuser)

Gulli est une girafe. Les enfants l’adorent et en causent jusqu’à 10 ans, date à laquelle ils n’entendront plus jamais parler de girafes de leur vie, excepté dans des vannes de mauvais gout avec des hélicoptères et Flap Flap la girafe.

En outre il arrive aux personnes sous l’emprise de stupéfiants, ou sur une bonne cuite, de voir des girafes.

BFMTV (Alain Weill)

Commercial ou un truc du genre. Petit-bourgeois, comme dirait le gauchiste lambda. Il est partout, vulgaire, a des ambitions mais s’obstine à se faire passer pour un dur du ghetto. Il vote FN et tient à ce que tout le monde le sache.

Qui c'est qui a la plus grosse?

Qui c’est qui a la plus grosse?

Itélé (Bolloré)

L’alter égo féminin de BFN. On les verrait très bien se marier puis passer 40 ans à s’engueuler sur n’importe quoi. Ils sont à la fois complémentaires dans leurs différences, et similaires. C’est peut être cela qui désoriente les gens, qui aiment toujours confusément l’un(e) et détestent l’autre.

D17 (Bolloré)

L’adolescent attardé. Ni plus, ni moins. C’est triste à dire mais si il faut il restera puceau toute sa vie. Son avenir est incertain. C’est soi ça soit il devient subitement champion de skateboard.

Contrairement à Game One il sort encore de sa chambre. A 14h la tête dans le cul, certes, mais cet amas de kleenex collants semés un peu partout signale des preuves de vie.

Paris Première (groupe M6)

Est il vraiment nécessaire de vous décrire une parisienne typique? Il y a un tas d’ouvrages et de documentation à disposition.

Tout ça pour dire. La TNT illustre cette dramatique loi économique: plus il y a de choix, moins il y a de contenu différent. Malgré leurs différences, toutes ces chaînes se calent peu à peu sur un même créneau, large, donc nécessairement stupide, niais, racoleur, outrancier: le créneau télévisuel optimal. Ce qui en dit long sur la télé et sur la créature sarcastique, voyeuse, infantilisée qu’un média passif fait de vous, moi, et bientôt les animaux.

Euronews (team gouvernement, 23 pays, bordel ça doit être un merdier là dedans)

Le logo dit tout.

Le logo dit tout. « Vous êtes au dessus de la masse. Nous sommes une bouffée d’air. Achetez une Rolex. On a fait comme M6, là, tout notre staff en a une au poignet et se gratte l’oreille pour bien la montrer »

Première chaîne d’info d’Europe, deuxième mondiale. Ouais, cette bestiole de combat traine sur votre décodeur, à priori entre cuisine tv et TVPI.

Une espèce indéterminée de Suisso-Belge que mamie France3 avait un temps hébergé. L’est devenu fonctionnaire européen ou financier, aucune idée. Vu qu’il cause indifféremment d’Europe, de la bourse et de Rolex deux fois par heure. Toute l’Europe le connait, mais les gens qu’il croise, eux, jamais. C’est assez mystérieux, et plutôt con vu qu’il a un avis bien plus intéressant que BFM et Itélé.

Une seconde chose à noter, donc. Vous voulez de l’information de qualité sans trop de propagande? Choisissez un média dirigé par 23 patrons différents, c’est à dire au final par personne. Secundo, un média à destination des marchés financiers. Quoi c’est l’ennemi? Justement:

Souvenez vous ce que je racontais à propos des tactiques de guérilla: utiliser les armes de l’ennemi, parce qu’il serait bien con de s’armer des mêmes pistolets à eau qu’il vous distribue en guise de bazookas.

Mentir au peuple, pas de soucis. Eux par contre quand ils regardent la TV au bureau c’est pour bosser et se tenir au courant de ce qui fait gigoter les bourses, et donc par extension le monde. La vérité est un outil de travail, en bourse.

Dans le reste du PAF, l’outil de travail c’est vous.

 Cet article vous a plu? N’hésitez pas à suivre WBRC sur Facebook, sur Twitter, ou à vous abonner à la newsletter. Parce qu’en plus ça rime.

Publicités

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

%d blogueurs aiment cette page :